• Définition de la Fédération Française du Jeu de Rôle FFJdR

En règle générale, les rôlistes éprouvent beaucoup de mal à définir le jeu de rôle en termes compréhensibles par des personnes ne l'ayant jamais pratiqué. La preuve en est faite par la diversité des définitions qu'ils donnent de leur propre loisir. à chacun d’eux correspond une définition et des habitudes de jeu.

La Fédération Française de Jeu de Rôle a proposé aux internautes - membres ou non de la fédération - de participer à la mise au point d’une définition du jeu de rôle. Celle-ci a été élaborée dans le but d’être simple et généralisable au plus grand nombre de jeux de rôle. Toutefois, la richesse de thèmes abordés et de techniques de jeu sont telles que cette définition ne peut être «la définition» de tous les jeux de rôle. Celle-ci est donc une définition parmi tant d’autres, qui a le mérite d’avoir été peaufinée par une vingtaine de rôlistes de tous horizons.

 

 

Le jeu de rôle est un jeu de société qui prend ses origines dans les contes au coin du feu. Les spectateurs participent au conte en imaginant les actions des personnages. Le conteur mène le jeu en tenant compte de ces actions dans la suite de son récit. Ainsi l'histoire se construit grâce à l'imagination de l'ensemble des participants, c'est donc une sorte de conte interactif.

 

 

  • Qu'est-ce qui n'est pas du jeu de rôle ?

- Les killers où vous devez «tuer» quelqu'un avec un pistolet à eau, pendant que vous êtes vous-même une victime potentielle.
- Les livres dont vous êtes le héros, où l'intéraction avec l'histoire est limitée à ce qui a été décidé lors de la rédaction du livre.
- Les jeux de plateau ou de simulation, reconstructions de batailles célèbres par exemple.
- Les jeux de cartes à jouer et collectionner (trading card games) comme «Magic! The Gathering». Vous possédez des cartes vous permettant de lancer des sorts, invoquer des créatures, etc. Votre adversaire en fait autant, et vous devez tenter de passer ses barrages pour l'annihiler.
- Les jeux d'aventure sur ordinateur, improprement appelés «jeux de rôle». Là aussi, l'interaction est limitée à ce qu'ont prévu les programmeurs du jeu.

 

 

 

 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement